mercredi 28 février 2024
AccueilUncategorizedLa médecine légale sans scalpel

La médecine légale sans scalpel

Rate this post

L’autopsie médico-légale évolue. Aujourd’hui, les cadavres peuvent être disséqués virtuellement; ils passent au scanner et bientôt à l’IRM. Gain de temps, données numérisées, respect de l’intégrité physique. Cette technique va-t-elle enterrer l’autopsie traditionnelle?

Centres médico-légaux et législation

  • Centre universitaire romand de médecine légale “Le 1er octobre 2007, les Instituts universitaires de médecine légale de la Faculté de médecine de Genève et de la Faculté de biologie et de médecine de Lausanne fusionnaient pour donner naissance au Centre universitaire romand de médecine légale (CURML).”
    Voici donc le site du CUMRL où vous trouverez un grand nombre d’informations concernant, entre autres, le centre lui-même, ses prestations et la formation. Nous vous invitons à prendre connaissance de la page F.A.Q. – Unité de médecine forensique et en particulier le point 6 qui définit la différence entre autopsie médicale et autopsie médico-légale.
    Juin 2010
    Source: CURML
  • Institut für Rechtsmedizin der Universität Bern
    Le site de l’Institut de médecine légale de l’Université de Berne est disponible en allemend ou anglais et offre le lien pour Virtopsy, le site du projet de recherche pour l’application des innovations dans le domaine de l’imagerie en médecine forensique (= criminalistique).
    Mars 2010
    Source: Universität Bern (de)
  • Code de procédure pénale suisse
    L’article 252 du CCP définit les conditions sous lesquelles une autopsie médico-légale est demandée.
    Décembre 2005
    Source: Confédération suisse

Recherche et médias

  • L’avenir de la médecine légale sera numérique
    “«Virtobot»: ainsi se nomme le système forensique de haute technologie, utilisé par l’Institut médico-légal de l’Université de Berne pour réaliser des autopsies virtuelles. Ce robot industriel, développé dans le cadre du Pôle de recherche national Co-Me, fournit aux médecins légistes une image extrêmement précise et en trois dimensions des cadavres. La conservation numérique de ces données permet d’élucider les causes du décès, même plusieurs années après.”
    Mars 2010
    Source: Fonds National Suisse De La Recherche Scientifique
  • Autopsie sans disséquer le cadavre: les miracles du virtuel
    Article du journal 24heures intitulé “L’Institut médico-légal de l’Université de Berne s’est doté d’un nouveau robot pour réaliser des autopsies virtuelles.”
    Mars 2010
    Source: 24heures.ch
  • Quand la médecine est au service de la justice
    Le magazine “Pulsations” des HUG propose un article sur la médecine légale et l’utilisation des techniques d’imageries pour les autopsies.
    Avril 2008
    Source: Pulsations

Les techniques d’imagerie

  • Angiographie
    Une page pour vous permettre de mieux comprendre l’angiographie. Cette technique nouvellement introduite dans le domaine des autopsies virtuelles est utilisée quotidiennement dans la pratique médicale.
    Juin 2008
    Source: Département de radiologie médicale
  • Scanner
    Une fiche d’informations concernant la technique du Scanner qui est également utilisée couramment dans la pratique médicale et nouvellement en médecine légale.
    Février 2010
    Source: Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer
  • L’I.R.M.
    Les médecins légistes souhaitent pouvoir bientôt utiliser l’IRM pour effectuer des autopsies mais en attendant, voici une page décrivant et définissant cette imagerie très courante en médecine.
    Juillet 2004
    Source: genou.com
RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Populaires

Commentaires récents